Danse Sensitive

Introspective…

Amandine Danse Sensitive

« Lorsque j’étais enfant, j’avais un corps long et fin que l’on disait “maigre” dans lequel je ne me sentais pas à l’aise. Les autres adolescents se moquaient de moi. La danse classique et le modern jazz ne suffisaient pas à exorciser tout le mal être de mon corps. Aucun sourire ou soupçon d’émotion ne devait se voir en cours et sur scène. Alors, je dansais dans ma chambre durant des heures seule pour me retrouver, me sauver, me ressourcer. Grâce à cela, j’ai trouvé le plaisir d’être dans mon corps. Un corps qui sent et qui perçoit. Un corps qui pense. Un corps qui bouge. Un corps qui danse. Un corps qui vit.

Puis je continuais de danser sans jamais m’arrêter, à prendre des cours et seule dans ma chambre. Mais je devins hyper-introvertie au point de paniquer à l’idée de parler en classe ou devant un groupe de plus de 3 personnes. Cet handicap m’aura suspendu quelques années de ma vie… Lorsque je décida d’aller sur Paris pour me former aux danses latines. Je me rappellerai toujours, lors de mon 1er cours, inhibée par la peur, je ne parvenais pas à insérer le CD dans le lecteur… 

La danse m’a réconciliée avec moi-même et ouverte au monde. Quel trésor de la vie ! Je respire ! 

Dans mon enseignement, j’ai toujours essayé de mettre un peu de ma personnalité et inciter mes élèves à faire de même en cours ou dans la mise en forme d’une chorégraphie par exemple. Suivre une énergie commune tout en restant “soi”. Une période dans ma vie, j’ai eu la chance de partager des cours de danse organique avec la troupe Régine Chopinot. Ce qui me donna une autre perception et dimension à la danse ; l’expérimenter par une couleur, un texte, un espace, un endroit insolite, une saveur, m’ouvrait aux portes extraordinaires de l’imaginaire. Danser avec mon âme m’aida à allier technique et danse personnelle tout en m’ouvrant au groupe. Car la danse est avant tout un acte collectif. Sentir le mouvement partagé. Célébrer notre essence commune sans retenue, sans projet, sans besoin d’être vu ou de séduire. Simplement pour sentir la vie qui nous relie les uns aux autres. C’est ainsi que je propose mes cours !

Actuellement en formation en Danse Thérapie à l’Artec, je poursuis ma voie avec la spécialité Danse Sensitive créée par Dominique Hautreux. Grande psychologue formée aux sources du mouvement libre. Je me retrouve en symbiose avec les valeurs de ce mouvement…

Danser de manière spontanée, sans laisser la tête diriger le mouvement. Ne suivre aucune chorégraphie pré-établi. Danser n’est pas un exercice mental. Écouter notre musique intérieure, permettre à l’émotion et au mouvement de s’exprimer. Constater ses formes, ses reliefs et des restrictions. S’émerveiller ! C’est une façon de dire “oui” à la vie. Une intention de se connecter à la source vive qui nous rend joyeux. La joie de cette émotion qui surgit lorsque nous nous sentons intensément vivants.

Danser à corps joieest le livre de Dominique Hautreux, ma formatrice, mon mentor, dans lequel je vais m’inspirer à vous proposer les ateliers en danse sensitive. » Amandine

La Danse Sensitive

À notre époque, marquée par des emplois du temps surchargés, une actualité complexe et une hyperconnectivité, il est très fréquent de se sentir fragmenté, éclaté donc épuisé… D’où l’importance, dans ce monde insécurisant, au niveau collectif (maladie, perte d’emploi, attentats…), d’installer une stabilité intérieure. Car installer cette base, cet ancrage qui prend racine dans notre jardin secret, permet de se poser, de se re-poser, au sens propre comme au figuré.

La réunification et le centrage propres à la pratique de l’Expression Sensitive s’avèrent donc profondément ressourçants.

La Danse Sensitive permet d’exprimer notre univers intérieur. De calligraphier notre présence au monde. L’Expression Sensitive, approche intégrative de la danse thérapie et plus globale intégrant les 5 Rythmes et de l’Expression Primitive en développant la dimension relationnelle, le lien et le contact. Une place importante est faite à une parole qui met du sens et nourrit le vécu corporel.

Des invitations à explorer sont proposées pour ouvrir un espace à découvrir et où chacun laisse libre cours à sa sensibilité et à son imaginaire pour s’exprimer corporellement.

La liberté du mouvement dansé, tel que proposé, nous convie à rencontrer des parts de nous mêmes auxquelles nous n’avons pas accès habituellement. Elle nous permet d’exprimer toute la richesse de notre univers intérieur, notre personnalité authentique, habituellement tapie derrière les masques de nos conditionnements, en lien avec l’éducation, la vie en société ou encore les épreuves de l’existence. Mettre ainsi à jour nos différents “horizons” intérieur, (méconnus, voir inconnus pour certains) “élargit” notre être. On initie à un langage corporel qui nous donne à penser, dans un vas-et-vient fertile entre intelligence du corps et celle de l’esprit. Cela nous ouvre, nous ancre et nous élève à la fois. Dans toutes nos dimensions.

Ludique et symboliques, celles-ci conduisent “mine de rien » aux ressources intérieures. L’esprit de beauté se diffuse dans le déploiement, en danse, des dimensions d’harmonie et de poésie. Pour renouer avec l’en-vie, l’émerveillement d’être au monde. Un corps-accord qui libère joyeusement la créativité de vie !

Ne l’oublions pas !

Danser remonte depuis les prémices de l’humanité. Depuis la nuit des temps, cette activité est gage de bonne santé physique et psychique. Rien de tel que de bouger pour faire circuler l’information et l’énergie en soi. Activer la circulation du sang et de la lymphe. Accélérer les échanges cellulaires. Stimuler la production d’hormones. Renforcer les défenses immunitaires. Apaiser les tensions, diminuer le stress, installer la détente, permettre la fluidité. Raviver la vitalité.

Les propositions à danser sont des invitations à :

  • Découvrir ses capacités d’évolution et la richesse de l’imaginaire créatif.
  • Oser, s’autoriser, s’affirmer et développer la confiance en soi.
  • Être à l’écoute de son corps et de ses sensations, être présent.
  • Développer l’éveil des sens, le plaisir de vivre et la spontanéité.
  • Développer l’empathie corporelle à l’écoute de soi et de l’autre.
  • Être dans l’authenticité et cheminer vers l’être.
  • Devenir autonome, responsable et créateur de sa vie.
  • Vivre des relations épanouissantes et riches.

Programme des 10 ateliers Danse Sensitive :

  1. Je danse pour me rencontrer
    J’explore mon monde intérieur
    Je repère mes blocages
    Je renoue avec légèreté
    “Quand tu danses, tu peux t’offrir le luxe d’être toi” de Paulo Coelho
  2. Je danse pour partager
    Je fluidifie mes relations
    Je développe une écoute sensible
    Je prends ma (pleine) place
    “Vivre ! Vivre un à un et tous ensemble comme on tisse une étoffe de soie” de Nazim Hikmet

Dates et horaires : tous les 3es dimanches du mois – 10h30-12h30

  • 22 septembre 2019 : Rentrée. Identité corporelle et présence – « Danser, c’est s’interroger, aller au plus profond de soi » de Marie-Claude Pietragalla. Découvrir la voie du ressenti – Affiner ses perceptions
  • 20 octobre 2019 : Identité corporelle et présence : reconnaissance et tendresse. Rencontre avec le corps symbolique – Affirmation de soi
  • 17 novembre 2019 : Découverte de la Danse des 5 rythmes de Gabrielle Roth : miroir de nos 5 états d’être. Perception des rythmes révélant notre identité et chacun des aspect de notre personnalité
  • 15 décembre 2019 : Découverte de la Danse Primitive : défoulement corporel et énergie vitale associé à la tribu. Retrouver des universels de la danse, jouant de façon rythmée en y associant la voix aux gestes premiers, fondamentaux tels que donner/reprendre, lier/séparer, ouvrir/fermer… Danse ludique accompagnée par la percussion
  • 19 janvier 2020 : L’année du Moi avec… Passage de moi vers l’autre ( de limitation à la différenciation ). Utilisation d’objet transitionnel sur les 5 rythmes permettant un passage de soi vers l’autre
  • 16 février 2020 : Exploration du soi-même et à l’autre ; de la différenciation à l’autre. L’union miroir et l’union des contraires en soi… Ce double mouvement de soi, d’accueil de l’autre, nous fait grandir en humanité. Cela accroît notre tolérance et notre altruisme
  • 15 mars 2020 : Danse des 5 temps de la relation : pour vous ouvrir à l’imprévu de la relation et mettre en corps les temps forts de tout lien, traversé d’anticyclones, de nuages, de tempêtes même et d’éclaircies, explorez à deux, en mouvement (en musique), cinq moments clés du vivre ensemble
  • 19 avril 2020 : Le coeur à coeur – Faux ou Vrai Self ? J’ose ! 5 Gestes de ressourcement universels – Être conscient de ses trésors, nos qualités, nos talents, nos ressources et potentiels, mais aussi nos vulnérabilités, capable de se transformer en forces…
  • 17 mai 2020 : Printemps ! Renaissance ; Si j’étais…, je serais… la Danse des 4 éléments à partir de métaphores nous mène à explorer des émotions qui réveillent tous nos sens. L’image prend corps et vie, la représentation s’incarne.
  • 14 juin 2020 : Les 5 rythmes en se dessinant : Alliance entre danse, dessin et silhouette. Exploration du schéma corporel et de l’image inconsciente du corps

Salle : Maison de l’auto-Guérison – Parempuyre

Téléchargez le formulaire d’inscription

flyer-danse-sensitive